Déstructuralisme Figuratif - DF Art Project

RNA : W932010819  -  Siret : 852 739 465 00015

  • Twitter

©2019 by DF - Art Project 

Mentions légales

« Le corps (…) est un langage universel qui touche chacun d’entre nous. »

Mis à jour : 14 oct 2019

Propos recueillis par Caroline Canault.

Sans titre, acrylique sur PVC plastique, 2019


La peinture de David Deweerdt se lit comme une coupe anatomique qui révèle par la transparence du corps, le squelette, les organes, les viscères…Une véritable radiographie esthétique revisitée.


Comment qualifieriez-vous votre approche picturale ?

Mon approche picturale se veut parfois provoquante voire choquante mais aussi décomplexée et authentique.


Quel est votre procédé technique ?

Il est difficile d’expliquer en détail les différentes techniques que j’utilise. Cependant de manière générale, je travaille avec de la peinture acrylique et des encres que j’applique sur un support rigide et lisse comme le bois. J’applique des couches successives de peinture afin de donner de la profondeur à mes œuvres.


Pourquoi avoir choisi d'explorer le corps humain en particulier ?

Je trouve que le corps humain est un bon vecteur pour la peinture car c’est un langage universel qui touche chacun d’entre nous.


La fragmentation, la déformation du corps ont une place centrale dans vos travaux…

Oui. J’utilise le morcellement comme outil pour amener le regardeur à se questionner sur son rapport au corps et sur la notion de normalité. Celle-ci m’intéresse notamment dans ses rapports avec l’exclusion, le rejet et la différence.


Votre palette vive exprime un rouge sanguin récurrent, comment qualifieriez-vous votre attirance pour cette tonalité ?

Mon attirance pour les tonalités rouges est purement esthétique. La relation que les regardeurs font entre cette couleur et la couleur du sang leur appartient.


Qu’expriment vos figures ? Cherchez-vous à guider le spectateur concernant le message qu’elles véhiculent ?

Je peins des figures qui vont faire réagir le regardeur, certes, mais je ne veux pas traduire quelque chose qui m’appartient. Je me considère plus comme un « metteur en scène » qui va venir susciter chez l’autre différentes sensations. Un peu comme on le ferait en créant une scène de théâtre sans narration.


En quoi le Déstructuralisme Figuratif est selon-vous, un témoin esthétique de notre temps ?

Je suis un peintre figuratif qui redéfinit de nouvelles normes esthétiques autour du corps humain et parfois celui du corps animal. Le Déstructuralisme Figuratif est pour moi un moyen d’y parvenir comme la modélisation corporelle.